Assurance auto Thetford Mines

Magasiner son assurance auto en ligne est un moyen rapide et efficace afin de comparer vos coûts d’assurance

La soumission d’assurance auto pour Thetford

Demander une soumission à Thetford pour votre assurance automobile en ligne prend quelques minutes de votre temps. Vous obtiendrez les prix de plusieurs assureurs et ce en une seule demande d’assurance en ligne. En plus, vous pourrez modifier vous même vos franchises ou le montant d’assurance responsabilité civile ou encore ajouter des protections additionnelles.

Vous désirez diminuer votre prime,augmentez votre franchise à la section collision de 250 $ à 500 $ et vous pourriez économiser environ 15% de la prime à cette section. L’ajout d’un anti-démarreur ou d’un système d’alarme est un autre façon d’économiser, informez-vous à votre courtier d’assurance auto ou votre agent.

N’oubliez pas d’ajouter la valeur à neuf sur votre contrat lors de l’achat d’un véhicule neuf. Si malheureusement, vous avez un accident et bien, on va remplacer votre véhicule par une auto identique ou semblable à celle que vous aviez et ce sans aucune dépréciation et au prix d’aujourd’hui.

Theford Mines plus qu’une ville minière

Autrefois une ville minière prospère, aujourd’hui une ville de PME et en croissance continue. Thetford Mines est à proximité de plusieurs lacs d’importance, de deux clubs de golf, d’une station de ski et de sentiers de quad et motoneige. Thetford Mines est une ville du Québec située dans la municipalité régionale de comté des Appalaches en Chaudière-Appalaches1. Le recensement de 2011 dénombre 25 706 habitants2.

Thetford Mines est située à environ 100 km au sud-ouest de la ville de Québec et à équidistance au nord-est de Sherbrooke. La ville est traversée par la rivière Bécancour.

Thetford Mines a été fondée en 1876, après la découverte d’un gisement éponyme d’amiante (plus précisément chrysotile) par Joseph Fecteau. D’abord connue sous le nom de Kingsville, elle fut renommée Thetford Mines en 1905.

Vers 1930, Amiante a été annexée à la cité de Thetford Mines.

Assurez une auto à Thetford

Thetford Mines a fusionné avec Rivière-Blanche le 14 décembre 1994, et depuis les fusions municipales au Québec, le 17 octobre 2001, Thetford regroupe la municipalité de Saint-Antoine-de-Pontbriand, la municipalité du village de Robertsonville, la municipalité du canton de Thetford-Partie-Sud ainsi que les villes de Black Lake et bien sûr, Thetford Mines.

Étant la plus grande ville de la région de Thetford (MRC des Appalaches), la ville de Thetford Mines regroupe sur son territoire différentes institutions de services publics telles que l’hôpital général et le Cégep de Thetford.

La ville est le lieu de plusieurs activités culturelles comme le Festival Promotuel de la Relève et l’équipe de hockey locale, l’Isothermic, qui évolue dans la LNAH.

Soumission d’assurance auto à Thetford

Il est temps de demander une soumission d’assurance auto si vous êtes résident de Thetford ! Assur360 se fera un plaisir de vous offrir des tarifs concurrentiel et répondre à l’ensemble de vos besoins. N’hésitez pas à magasiner vos assurance automobile chaque année pour réduire le coût de votre renouvellement.

Assurance et crédit pas cher : à concilier !

Nos conseils pour trouver une assurance crédit au meilleur tarif !

Il existe certains crédits de certaines natures qui rendent obligatoire la souscription à une assurance prêt. Le principe est le suivant : le coût global du crédit inclut toutes les garanties de souscriptions ainsi que tous les frais. Ainsi, vous comprenez bien que pour trouver un crédit pas cher, il faut bien étudier la question de l’assurance. Dans les quelques lignes suivantes, nous vous proposons quelques astuces pour vous faciliter la tâche.

Choisir vous-même votre compagnie d’assurance

À côté du contrat de prêt, l’organisme emprunteur va exiger au débiteur de souscrire une assurance crédit ou encore une assurance emprunteur. Pour certains crédits comme le crédit immobilier, il s’agit d’une obligation que la banque peut parfaitement en demander exécution. Cependant, suivant les dispositions légales de la loi Lagarde datant de 2010, l’emprunteur reste libre de choisir auprès de quel organisme il souhaite souscrire son assurance. Il suffit que les garanties proposées conviennent au contrat de prêt et soient acceptées par la banque. Le plus souvent, on parle dans ce cas de délégation d’assurance prêt selon www.creditdiscount.net.

Par ailleurs, vous êtes invité à bien vous informer sur les termes du contrat de prêt et des garanties requises. Normalement, il est de l’obligation de votre banquier de vous fournir une fiche standardisée d’informations, qui va contenir toutes les garanties dont vous aurez besoin.

 

 

Utiliser un comparateur d’assurance en ligne

Pour obtenir un crédit rapidement, le procédé de la souscription en ligne est le plus souvent préconisé. Mais le passage par le procédé en ligne peut également être pratique même avant la souscription, notamment lorsque l’emprunteur est à la recherche d’un crédit en ligne rapide ou encore d’un crédit en ligne sans justificatif ou d’une demande de crédit en ligne demandant une réponse immédiate. Dans ce cas, on a recours à une simulation de crédit en ligne et/ou une comparaison en ligne. Il en est de même dans le processus de la souscription à l’assurance. Vous devez faire jouer la concurrence en procédant à une comparaison des offres. Pour ce faire, vous pouvez recourir à un comparateur d’assurance pour comparer les tarifs et même suivre leurs évolutions. Vous pourrez également utiliser la simulation de crédit qui propose de sortir un devis précis qui comprend tous les frais de votre prêt en ligne.

Vous pourrez toujours opérer un changement !

Le principe est le suivant depuis la Loi Hamon de 2014, tous les emprunteurs peuvent désormais changer d’assurance à l’issue du délai d’un an. Ainsi, si entre-temps vous trouvez une assurance plus abordable que celle que vous avez déjà contractée, vous aurez tout à fait l’occasion de changer de compagnie un peu plus tard. Vous ne serez tenu d’aucuns frais ni d’aucune pénalité.
Dans tous les cas, il faut comparer et prendre bien connaissance de vos besoins en matière de garanties avant toute souscription ou changement.

Impact sur l’assurance auto de taux d’intérêt élevé et la deuxième chance au crédit

Deuxième chance au crédit et taux d’intérêt élevé : Quel impact sur votre assurance automobile ?

Tout un chacun passe par une phase de vide due à l’endettement, la perte d’emploi, le burn out ou autres et qui épuise l’individu au niveau moral et financier. Mais parfois malgré une situation financière difficile, on se trouve obligé d’acquérir un véhicule. Il faut dire que l’obtention d’un crédit auto alors qu’on est criblé de dettes, n’est pas évident, sauf qu’il existe toujours des solutions. En effet il est possible de bénéficier d’un financement de deuxième, voire de troisième chance. Une tentation à laquelle on ne peut pas résister même si les taux d’intérêt sont particulièrement élevés.

Néanmoins, passer par un créancier sous-standard n’est pas sans dommage, car il peut affecter l’assurance automobile. Les assureurs peuvent imposer dans ce cas des primes particulièrement exorbitantes et certains peuvent refuser catégoriquement d’assurer le véhicule.

Deuxième chance mais sans assurance auto

Avoir besoin d’un véhicule est normal mais parfois les contraintes financières ne permettent pas d’effectuer un tel achat. C’est la raison pour laquelle plusieurs personnes ont recours au financement de deuxième chance. Mais avant de se mettre derrière le volant il serait judicieux de consulter l’assureur. Ce n’est pas une simple formalité car en lui fournissant les coordonnées du créancier il est fort probable qu’il refuse d’assurer le véhicule en raison du crédit automobile contracté à un taux exorbitant. En effet si le taux dépasse les 10%, il est possible que ce soit une raison suffisante pour le rejet d’assurance par les assureurs du marché régulier.

Cette contrainte peut être dépassée en appelant son courtier d’assurance spécialisé en automobile Assur360 acquise à un taux élevé, grâce à la contribution d’un créancier de deuxième ou de troisième chance. Le but est de décrocher une couverture optimale au meilleur tarif possible.

La raison du refus de la couverture auto

Les assureurs sont très méfiants, il faut bien le dire. Généralement le calcul de l’assurance dommage est basé sur certains éléments comme l’âge, le sexe, les antécédents en termes de sinistres, et évidemment la cote de crédit des assurés.

Les conducteurs ayant une cote de crédit inférieure à la moyenne sont les plus susceptibles de faire une réclamation, plus encore que les individus ayant une cote de crédit plus élevée. Et c’est ce qui justifie le refus de certains cas. En effet en recourant au financement de deuxième ou troisième chance c’est surtout pour améliorer sa cote de crédit. Et dans ce cas de figure, les assureurs se montrent frileux à proposer une protection auto. Certain assureur tel Pafco offre des solutions intéressantes.

Les créanciers qui proposent ces offres alléchantes appliquent des taux d’intérêt exorbitants ce qui peut peser trop sur le budget de l’automobiliste et d’un autre côté, ce dernier peut être confronté à un refus au niveau des compagnies d’assurance. Le mieux à faire est de solliciter un assureur spécialisé dans l’assurance automobile sous-standard avant même de procéder à l’acquisition du véhicule. C’est la meilleure option pour éviter de se trouver surendetté et non couvert par une protection auto adéquate.

Les causes de l’augmentation des primes d’assurance auto

Selon Jean Boissonneault de Assur360 la légalisation de la marijuana aura sans doute un impact faible sur les primes d’assurance au Québec. Est-ce que les nouvelles technologies vont faire augmenter ou baisser les primes d’assurance auto ? Et quand es-t-il des voitures autonomes, ils sont sans doute plus sécuritaire mes les coûts de réparation vont être énorme lors d’un sinistre.

Les plus grands impacts à surveiller dans les prochaines années sont:

  • Dossier de crédit
  • Les prêts à taux élevé
  • La technologie des véhicules
  • Les voitures autonome
  • Le pot

Truc et astuces en assurance entreprise

Renseignement pour assurer les petites entreprises

 

Pour les petites entreprises, souscrire pour une assurance entreprise adaptée semble difficile. Ceci dit, il suffit juste d’assimiler le processus allant de la soumission et jusqu’à l’indemnisation en passant par l’évaluation des risques commerciaux et le renouvellement pour bénéficier d’une protection entreprise optimale tout en ayant le support et le soutien de son assureur. Ci-après quelques conseils et astuces fort utiles.

 

  • La soumission : Il s’agit avant tout de connaître avec précision les différents risques liés à l’exercice de l’activité de l’entreprise pour définir les couvertures adaptées. Le courtier doit assister la structure dans la détermination des garanties en fonction de ses besoins. Il est tenu de procéder à une comparaison des différentes offres disponibles, pour soumettre la meilleure à son client.
  • L’évaluation des risques: Le premier risque menace les biens de l’entreprise et il faut penser à les protéger des différents incidents comme le vol, l’incendie, l’inondation ou autres. C’est là qu’intervient le rôle d’un courtier qui doit penser aux différents types de risques pouvant constituer un danger potentiel pour la structure, son activité et son bon fonctionnement.
    Parmi les risques les plus récurrents on trouve : la sécurité au travail, la responsabilité civile et les cyber-risques. L’assureur doit prévoir les différents cas de figures en matière de sinistre et guider son assuré de façon optimale vers une meilleure gestion des risques.
  • Le suivi continu: Un courtier d’assurance est avant tout un partenaire, sur lequel on peut compter pour la bonne marche de l’entreprise. Il doit accompagner la structure dans son développement en évaluant ses besoins exacts au cours de cette évolution. Il propose des conseils et des recommandations pour couvrir par exemple l’augmentation des effectifs et prévenir les différentes situations comme le licenciement injustifié entre autres. D’où l’importance de garder un contact permanent avec son courtier et le tenir au courant de toutes les nouveautés concernant l’entreprise et son développement.
  • La demande d’indemnisation: A la suite d’un sinistre, l’assuré a le droit de demander une indemnisation des dommages causés et qui sont couverts par son assurance. Il faut dire qu’en cas d’incident, l’expérience se révèle particulièrement traumatisante notamment s’il y a des blessés ou qu’une bonne partie des équipements sont endommagés ce qui risque d’affecter l’activité et le rendement de l’entreprise. S’ajoutent à cette expérience, la complexité et la longueur des procédures de dédommagement. Dans ce cas il faut pouvoir compter sur son assureur en demandant son aide et lui faisant part de la situation le plus rapidement possible.
  • Le renouvellement du contrat d’assurance commercial: Lorsque la date butoir de la police d’assurance entreprise approche, il est très courant que l’assureur prenne contact avec son assuré. C’est l’occasion de discuter les termes et les tarifs avec son prestataire. Le moment du renouvellement du contrat est une opportunité affaire à ne pas manquer pour faire part à son assureur des dernières nouvelles concernant l’entreprise et son activité. C’est aussi le moment opportun pour revoir les différentes protections et les montants des primes en fonction des besoins et des attentes de l’entreprise pour l’année à venir.

Consultez toujours un courtier ou agent d’assurance entreprise certifié pour tout question ou changement, ce texte est à titre indicatif seulement.

Soumission assurance auto en ligne

La concurrence est rude sur le marché de l’assurance, les compagnies proposent continuellement des offres attrayantes avec des gratuités, des réductions, des cadeaux entre autres pour attirer et fidéliser une clientèle avisée et de plus en plus exigeante.

La cotation assurance automobile en ligne

Afin de profiter de la concurrence entre les assureurs www.assurance123.com, un automobiliste doit procéder à une étude préalable des offres, et c’est là qu’intervient la soumission. Il s’agit en fait de magasiner son assurance auto auprès de plusieurs assureurs pour dénicher l’offre qui répond le mieux à ses besoins mais à un prix très compétitif.

Tout se fait en ligne

Grâce à l’internet, les automobilistes peuvent dorénavant faire une demande de soumission assurance auto en ligne sur les sites internets des assureurs. Ils n’auront qu’à saisir leurs codes postaux et remplir le questionnaire qui s’affiche à fur et à mesure en répondant le plus fidèlement possible afin d’obtenir une soumission exacte.

La facilité et la rapidité de cette démarche permet de demander plusieurs soumissions auprès de différentes compagnies d’assurance afin de disposer de plusieurs offres et de les comparer.

Assurance voiture sport

Demander une soumission en ligne peut être assortie de rabais importants. De ce fait les propriétaires d’automobiles ont la possibilité de réaliser des économies substantielles sur leurs assurances.

Le processus de soumission assurance auto en ligne s’avère efficace et économique. La soumission en ligne a grandement évoluée ces dernières années et la quasi-totalité des compagnies d’assurance la propose pour faire face à la concurrence, convaincre efficacement et rapidement leurs clients. Après avoir complété la proposition un agent ou un courtier entrera en contact avec le client pour analyser sa proposition pour savoir si elle correspond bien à ses besoins. De plus les représentants certifiés seront en mesure de bien expliquer les garanties au contrat i.e. ce qui est inclu et exclu.

Assurance véhicule récréatif

Les véhicules récréatifs (motorisés) sont de plus en plus populaires au près des Québécois et la haute saison pour les amateurs de véhicule récréatifs est à nos portes. Les salons de V.R. qui sont habituellement en mars que ce soit à Montréal ou Québec viennent nous le rappeler.

Achat d’une assurance vr

Il ne va sans dire que l’achat d’un véhicule récréatif est un important investissement et qu’une bonne protection d’assurance s’avère essentielle si vous désirez partir l’esprit en paix pour sillonner les routes du Québec et des États-Unis.

Le meilleur assureur pour votre VR

Certains assureurs ont conçu des produits d’assurance automobile spécifique, adapté aux besoins des utilisateurs de véhicule récréatifs.Généralement l’assurance véhicule récréatif offre les protections suivantes qui cependant peuvent varier d’un assureur à l’autre:

Responsabilité civile à 2,000,000

Une protection tous risques sauf certaines exclusions pour votre véhicule récréatif

Le remplacement de votre véhicule récréatif par un véhicule de même type en cas d’accident et qu’on déclarerait votre V.R. comme étant une perte totale. Elle comprend également une assurance pour les biens que vous apportez de la maison et qui sont dans votre véhicule récréatif ou ceux qui sont compris lors de l’achat de votre véhicule récréatif et beaucoup d’autres couvertures d’assurance spécialement conçues pour bien protéger votre investissement.

Courtier en assurance véhicule récréatif

Appelez un courtier ou un agent en assurance de dommages pour comparer les primes et les couvertures d’assurance de votre véhicule récréatif. Ces professionnels analyseront vos besoins et vous recommanderont les produits spécialement adaptés aà vos besoins comme utilisateur de véhicule récréatif. L’aventure en véhicule récréatif débute chez votre courtier ou agent en assurance de dommages certifié. Ils ont les compétences pour que vous puissiez prendre la route en toute quiétude.

Tout savoir sur l’assurance pour animaux

Bien choisir l’assurance pour son animal de compagnie

La première étape avant de souscrire à une assurance pour son animal de compagnie est de savoir bien faire son choix. Ainsi, il s’agit donc de dénicher parmi les différents niveaux de garanties, celui qui sera le plus approprié à ses besoins et à ceux de l’animal. Dans la pratique, en cas de souci de santé de son animal de compagnie, les dépenses vétérinaires ne sont pas toujours évidentes et peuvent même s’accumuler et peser lourd dans son budget. Comme la santé du chien ou du chat est une priorité, il mérite d’être bien soigné à tout moment. L’assurance pour animal de compagnie propose une prise en charge de ses dépenses vétérinaires.

La pertinence de l’assurance santé pour animal de compagnie

Il a été souligné précédemment qu’assurer son chien ou son chat auprès d’une mutuelle santé spécialisée est incontournable pour être sûr d’être remboursé de tout ou partie des dépenses engagées par son propriétaire. Par rapport à son budget, cela représente une réelle économie car les soins vétérinaires ne sont pas évidents. Ci-après les prix pratiqués pour chaque type de soin :

  • 30 à 70 €, pour une simple consultation chez le vétérinaire,
  • 700 € pour une opération chirurgicale de difficulté moyenne,
  • 2 500 à 3 000 € pour une opération chirurgicale difficile,
  • 200 € au moins pour la stérilisation d’une chienne,
  • 450 € pour les frais de crémation….

L’assurance pour animal de compagnie, la sécurité

Dans le cas où son animal tombe malade ou est accidenté, ne pas avoir d’assurance fera dépenser de l’argent qu’on n’a pas forcément à sa disposition. Ce problème ne se pose plus lorsque son chien ou son chat est assuré, car la mutuelle rembourse le propriétaire à hauteur de 50 à 100 % des dépenses entreprises, dans la limite du plafond annuel, selon la formule choisie. Ainsi, l’assurance devient une couverture de santé en toute sécurité. L’animal de compagnie pourra être suivi avec régularité, et profiter de tous les soins possibles, en cas de besoin. Pour faire le choix de son assurance, comparer ici.

L’assurance pour animal de compagnie, le plus tôt possible

L’assurance pour animal de compagnie n’est pas à contracter quand le chien ou le chat tombe malade. Au contraire, il est fortement recommandé de souscrire à un contrat d’assurance pour animal de compagnie dès que possible, soit quand l’animal est encore tout jeune. De cette manière, il bénéficiera d’une surveillance médicale non stop, appropriée à chaque période de sa vie. Aussi, de nombreuses compagnies d’assurance n’acceptent pas de souscrire un contrat pour les chiens ayant un âge de 5 ans et plus. Cela est compréhensible dans le sens où plus le chien vieillit, plus les risques qu’il tombe malade sont avérées. Dans ce sens, un comparateur d’assurance pour animal de compagnie permet d’avoir plusieurs devis d’assurance, pour faire son choix en toute connaissance de cause.

Assurance moto

Une assurance moto pour les citoyens du Québe

Assurer sa motocyclette est un must avant de circuler sur les routes et personne ne peut mettre en doute une telle obligation légale qui est également une nécessité permettant de bénéficier d’une couverture qui peut s’avérer judicieuse en cas de vol ou d’accident notamment. Surtout sachant que le nombre de victimes sur la route est plus élevé chez les motocyclistes que chez les automobilistes.

Choisir une assurance moto au Québec

A l’instar des voitures, la marque et le modèle affectent la prime de l’assurance motocyclette, d’où la pertinence de procéder à une prospection auprès des compagnies d’assurance motocyclette afin de disposer des offres et des devis en fonction des modèles qui vous intéressent et qui répondent au mieux à vos attentes et à vos besoins.

assurance moto

Les tarifs des garanties varient évidement d’un assureur à un autre, sans omettre le choix des garanties. Plus elles sont complètes et offrent plus de couverture, plus le montant des primes est élevé. Il ne faut pas oublier non plus le montant de la franchise qui varie inversement au montant de la prime.

Faire le tour des compagnies d’assurance est tout indiqué avant de fixer votre choix, mais pour vous faciliter la vie, il est possible de se renseigner sur internet et de procéder même à des comparatifs en ligne, ce qui permet de disposer de l’information rapidement et efficacement et surtout avec le moins d’efforts possible.

En quoi consiste l’assurance motocyclette ?

L’assurance moto Québec concerne en premier lieu le propriétaire de l’engin mais il ne faut pas oublier d’inclure dans le contrat d’assurance le nom de tous les utilisateurs potentiels du véhicule dans le but d’éviter les mauvaises surprises en cas d’accident. Il est à souligner que pour les cyclomoteurs de moins de 50cc l’assurance responsabilité civile n’est pas imposée, néanmoins, il est toujours avisé d’en disposer pour bénéficier d’une protection en cas de vol ou d’accident. Cyclomoteur»: un véhicule de promenade à deux ou trois roues, dont la vitesse maximale est de 70 km/h, muni d’un moteur électrique ou d’un moteur d’une cylindrée d’au plus 50 cm3, équipé d’une transmission automatique.

soumission assurance moto

De nombreux assureurs peuvent refuser de proposer des garanties pour certains motocyclistes en raison de la fréquence des accidents et des réclamations ou encore pour la non solvabilité lors des paiements.

Avant l’expiration du contrat d’assurance moto, l’assureur est tenu par la loi de rappeler à l’assuré le renouvellement de son contrat. En effet un avis de renouvellement est envoyé trente jours avant l’arrivée à échéance de la police d’assurance. Cependant avant de décider de changer d’assureur, il faut prendre le temps de chercher d’autres offres et de les comparer afin de bénéficier des meilleures garanties au meilleur prix. Evidemment au moment de renouveler de son contrat, il faut bien évaluer ses besoins avant de décider de continuer avec le même assureur ou d’opter pour un nouveau prestataire.

D’un autre côté, en cas d’incident ou d’accrochage minimal la présence de la police ne changera guère grand-chose car elle ne peut trancher dans l’établissement de la responsabilité de chacun, mais sa présence est importante dans le cas de l’existence de blessés. Au fait c’est l’assureur qui se charge d’établir la responsabilité des véhicules accidentés selon les barèmes établies par la loi et ce au moment du règlement du sinistre.

L’assurance moto ou l’assurance auto présente certainement une protection aussi bien pour le conducteur que pour son véhicule. Cependant seul un comportement responsable sur la route doublé des précautions prises au niveau de la révision régulière de la mécanique et la vigilance lors de la conduite sont les vraies garanties de la sécurité des motocyclistes ainsi que pour les autres usagers de la route.

Quels sont les avantages obtenus en changeant son assurance de prêt ?

Assurance de prêt

Souscrire à une assurance prêt banque est imposé par certains établissements lors d’un crédit. Cette assurance peut, au fur et à mesure du temps, représenter une dépense importante pour l’emprunteur ce qui le conduit à changer d’assureur. Par ailleurs, nombreux sont les avantages obtenus en changeant son assurance de prêt.

Changer d’assurance durant un prêt permet de faire une économie d’argent, d’avoir une meilleure couverture et de conclure une clause sur mesure. On peut payer moins cher en changeant d’assurance puisque la plupart du temps, la banque nous propose une assurance de groupe qui est souvent calculé sur la valeur totale de l’emprunt alors qu’avec une assurance personnelle, le taux est calculé sur la valeur restant due. Ce qui implique que le coût de l’assurance baisse dès que l’on souscrit à une assurance individuelle. De plus, la somme à rembourser chaque année peut être dégressive. Notons que d’après le code des assurances, il est tout à fait possible d’annuler des contrats d’assurance chaque année. Cependant, avant de changer d’assureur, il faut trouver un autre bien meilleur.

Assurance lors d'un prêt bancaire

Et comment trouver la bonne assurance ?

Pour trouver la bonne assurance lors d’un prêt, il est conseillé de faire contacter un courtier en assurance. Le courtier est un professionnel en assurance, il ne vend pas directement des services, mais il peut dénicher le produit le mieux adapté parmi les divers établissements. Il s’occupe également de la négociation à votre place. Avec un courtier, il est très facile de trouver l’assurance la plus adaptée à nos besoins et à notre situation, il suffit de lui fournir une copie de notre contrat d’assurance actuel et lui expliquer nos désirs. Ce professionnel peut aussi nous aider dans la procédure de la résiliation de l’ancien contrat afin de souscrire la nouvelle. Il est à noter qu’on peut résilier à distance un contrat d’assurance de crédit en envoyant une lettre recommandée à la banque.

Les mythes à propos de l’assurance auto

Il est certain que le domaine de l’assurance automobile peut être complexe pour les usagers de la route. Plus particulièrement, lorsque de fausses rumeurs ou de fausses nouvelles circulent et viennent entraver son fonctionnement. En bout de ligne, toutes ces idées préconçues reçues peuvent coûter un prix fort à certains et à d’autres. Voici quelques mythes les plus répandus, ainsi que la vérité les concernant en France.

Les mythes les plus répandus

« Les primes d’assurance pour les voitures rouges sont les plus élevées » cette affirmation n’est qu’un mythe. Dans la pratique, la couleur d’une voiture ne présente aucune incidence sur le coût d’une prime d’assurance. Des critères bien précis influent sur la tarification d’une police comme la marque, l’année, le type de carrosserie, le modèle et la taille du moteur. Aussi, « un conducteur de moins 25 ans qui magasine son assurance auto est une perte de temps » est un mythe. Au contraire, le magasinage permet plus d’économie. « Si vous utilisez votre auto pour le travail, vous serez couvert par la police d’assurance de votre employeur » est une fausse croyance. En réalité, il est possible que vous utilisiez votre propre auto pour offrir des services ou pour faire des livraisons. Par conséquent, la police d’assurance de votre employeur ne peut pas vous protéger. En revanche, votre patron pourrait vous indemniser en termes de kilométrage. En cas d’accident, vous ne jouirez d’aucune garantie. « Dans le cas où un ami emprunte votre auto et la démolit, sa police d’assurance vous compensera » cela est un mythe. Il faut vous rappeler que votre assurance concerne votre auto. Si vous prêtez votre voiture, c’est que vous prêtez également votre assurance auto. « Les compagnies d’assurance peuvent exercer une tarification arbitraire puisque les tarifs ne sont pas réglementés » est un mythe. La réalité est que les tarifs indiqués par toute compagnie d’assurance sont régis par une réglementation stricte. La loi exige aux assureurs la soumission de leurs tarifs auprès d’organisations gouvernementales pour approbation.

Quelques conseils utiles

Afin d’éviter les fausses rumeurs et les fausses croyances, le mieux serait de s’informer sur tout ce qui touche l’assurance auto. Se baser uniquement sur les sous-entendus et les idées préconçues ne fera qu’aggraver la situation en temps de crise ou d’incident. De plus, il est préférable de connaitre dans son ensemble toutes les notes qui concernent l’assurance auto, et non de se fier partiellement ou à une partie et basculer vers les mythes de l’assurance auto.

L’assurance auto jeune

L’assurance auto jeune en France

Arrivé l’âge où conduire seul est possible, le jeune pense que les routes s’ouvrent désormais à lui. L’assurance autos l’attend au tournant.

La vie rêvée du jeune chauffeur

A sa majorité, le jeune est toujours pressé de conduire sa voiture. Synonyme d’indépendance, avoir sa propre voiture élargit les horizons. C’est souvent synonyme d’indépendance. Partir seul au loin, sans la main mise des parents. Etre avec les amis, libres de rentrer à l’heure qu’il veut après des soirées. La voiture est le premier pas vers la vie d’homme. Cependant, cela implique aussi des responsabilités. Du coup, il doit connaitre ses obligations vis-à-vis de l’administration en tant que conducteur. Elles sont beaucoup, mais le plus important reste l’assurance auto. Surtout, s’il est le propriétaire de son véhicule que papa l’a offert.

Pour reconnaitre un jeune conducteur, le bleu selon le jargon de rigueur, les assurances ont mis en avant un critère. Est qualifié de pilote inexpérimenté est celui dont le permis n’a pas encore duré plus de trois ans. C’est simple. Les compagnies pensent que ce dernier est plus exposé à des facteurs d’accidents mortels que les chauffeurs plus expérimentés. Si les assurances sont parfois réticentes à couvrir cette tranche de conducteur, il y a tout de même qui ose. En pensant aux chiffres que plus du quart des décès liés à un accrochage automobile ont été causés par des conducteurs novices. C’est un risque à prendre donc pour les deux parties.

Trouver la meilleure option

Pour ne pas perdre aux changes, les assureurs mettent la barre très haute dans les suprêmes. Du coup, le jeune souscripteur doit payer presque le double des mensualités. De quoi faire reculer les plus téméraires. Cependant, des règlements stipulent la diminution annuelle de ses mensualités au fil des années. Quand le chauffeur novice a gagné la confiance de la compagnie, il aura le même statut qu’un chauffeur chevronné. En attendant, il doit se tenir de la plus belle façon possible derrière son volant. Pour équilibrer les risques, l’assurance augmente en contrepartie la franchise. Le montant à payer par l’assuré dans le cas d’un sinistre d’après Vidal Assurances.

Concurrence oblige, les assurances tentent par divers moyens d’attirer la jeune clientèle. La technique est souvent d’une banalité. Elles baissent les mensualités à des prix abordables. Du coup, le jeune s’engouffre dans cette brèche. Cependant, comme dans tout marché, un coût bas cache toujours quelque chose derrière. La compagnie demande une franchise très élevée pour compenser le manque à gagner. Du coup, il faut faire des comparaisons. Prendre des conseils auprès de professionnels de l’assurance. Avant de signer tout contrat. Sans cela, le souscripteur risque d’être perdu dans les différents alinéas et clauses du document.

Des astuces toujours efficaces

Le meilleur moyen pour voir l’assurance autos jeune baissé, c’est d’avoir une voiture sobre. Par exemple, un jeune de 19 ans qui se souscrit en se pavant avec un coupé sport de plusieurs centaines de chevaux fera hésiter n’importe quelle compagnie. Une voiture ancienne, peu consommatrice, avec des vitesses limitées… c’est le véhicule préféré des compagnies. Enfin, il faut avoir des talents de négociateur.

À L’ABRI s’engage! 1 abris = 1 repas pour un sans-abri

Grande Nouvelle!

À L’ABRI est fier de vous annoncer un tout nouveau partenariat caritatif!

Le fait de redonner à la communauté et de se ralier à une cause proche, est d’une importance capital pour nous.

Cette année, À L’ABRI s’engage donc à nourrir 1 sans-abris pour chaque abri vendu ou loué.

Grâce à l’organisme à but non-lucratif Pas de la rue, 1 abri = 1 repas.

En effet une partie des profits de chaque abri temporaire vendus ou loué sera remis à la Fondation Pas de la Rue, qui aide les sans-abris dans le besoin de 55 ans et + .

Le Pas de la rue existe depuis maintenant 20 ans et leur mission est d’accueillir, de soutenir et d’encourager toute personne âgée de 55 ans et plus, sans domicile fixe ou en situation de grave précarité, dans une perspective de stabilisation et de réinsertion.

A chaque vente et location d’abri auto, une partie du montant est donnée directement à la fondation PAS de la rue. Ainsi en achetant votre abri chez à l’Abri, vous nourrissez une personne dans le besoin cet hiver!

Non seulement vous pouvez maintenant vivre un hiver À L’ABRI des intempéries mais vous pouvez aussi contribuer à loger des sans-abris.

Ils les aident avec leurs besoins de logement temporaires et une réinsertion sociale ou résidentielle.

Nous sommes fiers de pouvoir appuyer un organisme qui possèdent d’aussi belles valeurs que le PAS de la rue.

Leur philosophie est de se dépasser dans la démarche standard du centre de jour en offrant un éventail de soutien complet,

En effet, ils considèrent chaque personne qui fréquente leur centre dans leur globalité et sa spécificité, dans un esprit de remise en forme, de prise en main et toujours, dans le but de la réinsertion sociale.

Donc faite la Location de votre abri tempo double ou votre abri simple dès maintenant ou commander une de nos abris à vendre sur notre site web : abri-auto.ca

À L’ABRI offre un service de Vente, Location et Installation hors pairs dans toute la région de Montréal et les environs (Rive-Sud, Rive-Nord,etc.)

Indivision

La durée de l’indivision

Combien de temps peut durer l’indivision ?

La convention d’indivision ne peut prévoir que l’indivision durera plus de trente ans. Cette convention peut toutefois être renouvelée.

Le contenu de la convention de copropriété

Quelles sont les dispositions qui peuvent avantageusement être insérées dans une convention d’indivision ?

Read more

Assurance voyage sur carte de crédit

Ce qu’il faut savoir sur les cartes de crédits et l’assurance voyage

Avant tout voyage on se prépare, on suspend les abonnements de la presse, on vide le garde manger et le réfrigérateur, on transfère les appels, on remet les animaux à des amis ou à une pension et on règle tous les détails de son départ mais il ne faut pas oublier un élément important à savoir l’achat d’une assurance voyage. L’une des options pratiques est l’assurance sur carte de crédit qui s’avère fort utile, à condition de vérifier certains points clés.

Le degré de couverture proposé par la carte de crédit

La première préoccupation est le de gré de couverture proposé par la carte de crédit. Une offre complète proposée par une carte de crédit or ou platine couvre les accidents, les frais des soins médicaux et d’hospitalisation, la perte et le vol des bagages, la garantie assortie à la location de voiture, le retard de vols en plus de l’annulation ou l’interruption d’un voyage etc. Mais globalement le degré de couverture varie d’une carte à une autre selon les prestataires.

En termes d’indemnisation l’assurance voyage sur carte de crédit est souvent considérée comme insatisfaisante. En effet on lui reproche de ne pas tenir compte des particularités et des besoins de tout un chacun. La preuve l’indemnisation pour perte de bagage s’élève généralement à 500 $ alors que la valeur du dit bagage varie d’un étudiant à un consultant. De même pour le rapatriement d’un véhicule il coûte à peu près 3000 $ alors le dédommagement prévu par la carte de crédit ne dépasse pas le tiers de ce montant.

D’un autre côté l’assurance voyage proposée par la grande partie des cartes de crédit couvre non seulement le détenteur mais aussi les membres de sa famille. Mais dans le cas où elle ne couvre que le détenteur, celui-ci est tenu de contracter une assurance supplémentaire pour sa famille.

Ce que négligent les détenteurs par contre c’est le degré de couverture et les clauses s’y rapportant, ainsi certaines cartes offrent une protection valide pour les voyages de 15 jours tandis que pour d’autres la durée ne doit pas dépasser les 48 heures. Un point à vérifier avant de voyager au même titre que les risques couverts (frais médicaux et d’hospitalisation, dépenses de rapatriement, …).

Il faut également s’assurer de bien comprendre les termes utilisés dans l’assurance voyage. En effet la terminologie employée par les assureurs prête souvent à confusion, ainsi lorsque le contrat stipule que la protection est valable pour dix jours consécutifs, ceci implique qu’il est possible d’effectuer plusieurs voyages par an de dix jours chacun qui sont couverts par l’assurance. Tandis que le terme dix jours cumulatifs signifie que le nombre total couverts chaque année ne peut excéder les dix jours.

Combien faut-il payer ? Et de quels avantages peut-on profiter?

En général le montant à verser pour obtenir une carte de crédit assortie d’une assurance voyage est de 399 $ par an. Cependant certains prestataires proposent une carte sans frais mais le nombre de jours assurés annuellement ne dépasse pas une semaine et dans ce cas de figure il faut étendre sa protection moyennant un supplément. Le montant à payer pour l’assurance s’ajoute aussi aux intérêts à payer sur les achats, les transferts et les avances et dont le taux varie entre 5,99% et 21,99% selon les établissements.

Outre l’assurance voyage, les cartes de crédit sont souvent assorties de bonus sous forme d’unités échangeables contre des billets d’avion ou des nuitées d’hôtel ou encore une assurance achat applicable sur les articles payés par carte de crédit et qui ont fait l’objet de vol ou de bris. Consultez un représentant certifié ceci est à titre indicatif seulement.

Satisfaction de l’assureur auto

Ne dit-on pas toujours que le client est roi et sa satisfaction prime sur tout ? Eh bien dans le monde de l’assurance c’est pareil, mais quand est ce que les assurés sont ils satisfaits de leurs prestataires ? Et comment ces derniers peuvent leur donner satisfaction ?

Les règles générales de satisfaction

Les clients de l’assurance sont très exigeants, ils ont des critères très stricts pour se déclarer satisfait d’une prestation. Ainsi le premier critère pris en compte est le prix, ils cherchent une prestation de choix à des tarifs plus abordables qui n’affecte pas leur pouvoir d’achat ou leur budget. En plus ils sont à la recherche de la qualité, car il n’est pas question de concéder quoi que ce soit en termes de couverture et de protection, mais toujours à des prix raisonnables.

La satisfaction des assurés est souvent mise à l’épreuve lorsqu’il s’agit de réclamation et indemnisation et ne peuvent se déclarés satisfait que dans la mesure où leur compagnie d’assurance traite rapidement leur dossier et les indemnise dans les plus brefs délais. Il ne faut pas oublier que ces critères sont primordiaux, mais s’ils sont partagés par plusieurs assureurs d’autres facteurs entrent en ligne de mire pour trancher notamment en rapport avec les offres promotionnelles et les rabais. Un assureur qui essaie de fidéliser ses clients doit veiller à les remercier, les encourager et les inciter à lui rester fidèles et il n’a pas d’autres choix que de leur proposer des réductions et des bonus pour se démarquer de ses concurrents.

Les assurés québécois sont ils satisfaits de leur assureur auto

Il s’avère que les québécois sont les plus assurés les plus satisfaits sur le territoire canadien. En effet d’après une étude réalisée par J.D.Power, l’indice de satisfaction des assurés de la province de Québec a gagné 17 points supplémentaire. Ceci s’explique par les efforts consentis par les assureurs de la région qui ont veillé à baisser leurs tarifs de 1,9% en un an alors que la baisse globale enregistrée entre 2005 et 2011 s’élève à 10%. Il faut dire que la prime moyenne de l’assurance auto par exemple a passé de 589 $ à 536 $.

Mais malgré cette révision à la baisse, les compagnies d’assurance sont toujours gagnante, étant donné que leurs recettes en prime ont atteint 3,3 milliards de dollars tandis que les sommes réclamées en indemnisations n’excèdent pas 1,9 milliard de dollars, avec à l’appui un assuré sur dix a fait une réclamation en 2011.
Une telle situation se justifie par la baisse des sinistres constatés notamment en matière d’automobile ce qui explique le faible taux de réclamations et par la même occasion la hausse des recettes d’assurance avec plus de souscriptions, ce qui fait le bonheur des assureurs et par ricochet de leurs clients qui profitent de la baisse du coût de leurs primes d’assurance.